Venitian Pool – Vanessa Dziuba

Portfolio Categories : Autres lieux, Evènements, Events, Expositions, Lieux et Recents.

SometimeStudio 
Du 12 mars au 10 avril 2015
Vernissage le jeudi 26 mars de 18h30 à 20h

Les séries de dessins Coral Gables et Motifs sur motifs sont une succession de formes architecturales construites par collage à partir de motifs dessinés sur papier. Les éléments répétés s’imbriquent, se décalent et forment de multiples agencements rappelant des maisons individuelles, piscines et mobiliers.

Située en Floride, Coral Gables fut fondée par un agent immobilier, George Merrick, dans les années 20. Ses parents, Solomon et Althea Merrick avaient acheté, en 1899, une parcelle de 160 acres sur laquelle ils avaient construit leur maison ainsi que l’exploitation familiale de plants de bananiers et de pomelos. À la mort de son père, Georges vendit les premiers lots pour fonder Coral Gables, une ville dans la ville de Miami.

Sur l’exemple de l’utopie de Merrick, Vanessa Dziuba construit des résidences isolées, motifs emboités dans des formes géométriques, pierres calcaires imitées, piscines ressemblant à des grottes tel Venitian Pool, tuiles de terre ornant des maisons aux loggias et aux cours intérieures.

Coral Gables préfigure les gated communities, des quartiers fermés de résidences entourés de murs, grillages et équipements vidéo, des communautés de propriétaires qui fondent des villes privatives isolées de leur environnement. Venitian pool fait aussi référence à un voyage en Italie qui permet à Vanessa Dziuba de puiser des formes, couleurs et textures dans l’architecture baroque.

Visuel : Coral Gables, collage sur papier, aquarelle, gouache et crayon, 140 x 70 cm, 2014

http://www.sometimestudio.org

L’artiste interviendra à la conférence Dessine-moi une revue, une carte blanche donnée aux éditions H’Artpon à l’occasion de la publication de la revue Rouge Gorge, 10 ans de dessin, le dimanche 22 mars de 16h à 17h au Salon du livre (Porte de Versailles, Pavillon 1)

 Membre du collectif Modèle Puissance et de l’équipe éditoriale de la revue Collection