SE FIER AUX APPARENCES – Françoise Pétrovitch


LAAC / Lieu d’Art et Action Contemporaine

Du 27 mars au 20 septembre 2015

Se fier aux apparences est une exposition originale à plus d’un titre.
Il ne s’agit pas d’une simple invitation faite à l’artiste ou d’une « carte blanche » mais d’une véritable création à quatre mains où Françoise Pétrovitch prend le risque de confronter son œuvre à des pièces choisies dans les collections de Dunkerque et où le musée, en la personne de Richard Schotte, ose des propositions, suggère des rapprochements… Cette tension entre deux perceptions, l’une plus sensible et « charnelle », l’autre plus conceptuelle, bouscule le rapport de l’artiste à ses propres œuvres et le regard porté sur les collections du LAAC et du Frac Nord-Pas de Calais.

La prise de risque est assumée et ô combien exaltante ; l’artiste aurait pu en effet se limiter à présenter ses œuvres et le musée à les exposer. Il s’agit ici d’une véritable aventure. Dans un dialogue constant entre les deux « auteurs », un travail de sélection d’oeuvres s’est peu à peu opéré ouvrant à chaque fois de nouvelles perspectives et de nouvelles approches.

Le titre de l’exposition nous place résolument dans une réflexion sur la valeur des images, leur force évocatrice, leur charge symbolique et émotionnelle et leur puissance poétique et politique. Au cœur des dessins et peintures récentes de Françoise Pétrovitch comme des œuvres choisies, la place du corps et du regard, la figure, l’absence, le fragment, la disparition… sont autant de moyens de porter un regard sur le monde et la société contemporaine.

Françoise PETROVITCH - LAAC SALLE 3 BIS - Courtesy Semiose galerie

L’exposition, présentée au LAAC de Dunkerque du 27 mars au 20 septembre 2015, réunit plus de 80 œuvres, dessins, peintures, sculptures, installations (27 du LAAC, 15 du Frac et 42 de Françoise Pétrovitch). Elle se déploie en cinq séquences autour des liaisons tissées par l’artiste entre ses œuvres et celles du LAAC et du Frac : perception réelle et fictive des corps ; visible/invisible ; mémoire, repères et souvenirs ; fragments et ensemble, différences et complémentarités ; présence/absence. Chaque séquence s’ouvre par un dessin « cartel » créé spécialement par l’artiste pour l’exposition.

Guide de l’exposition LAAC

http://www.musees-dunkerque.eu/