Rituels, répétitions, contraintes, tentations – Plateforme Roven

Portfolio Categories : Evènements, Expositions, Lieux, Musées et Recents.

Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, du 15 mars au 7 juin 2015

Le dessin occupe aujourd’hui une place importante dans le paysage de l’art contemporain international. La pratique du dessin est relayée par des institutions ou des individus qui y consacrent leurs collections, par des foires et des galeries spécialisées, par des expositions thématiques. Dans ce contexte, et pour cette nouvelle programmation 2015, le Cabinet d’arts graphiques se fera l’écho de ces recherches en invitant pour cette saison la plateforme curatoriale Roven. Roven est la première revue critique française à dédier son contenu au dessin contemporain qui se dédouble par la «Plateforme Roven», une plateforme curatoriale composée d’artistes, de critiques et de curateurs (Johana Carrier, Joana Neves, Marine Pagès et Diogo Pimentão). Pour le Mrac, Plateforme Roven imagine une exposition autour des rituels du dessin. Aborder le rituel dans la pratique du dessin, c’est parler d’une structure dans le temps et dans l’espace dont émane une énergie. Le dessin devient alors substance qui concrétise, incarne, donne vie ou encore attribue des qualités vivantes à un objet inanimé, à une croyance. Émerge ainsi la question du processus de travail, où certains gestes deviennent, par la répétition et des pratiques codifiées, un rituel. Dynamique entre le monde et l’espace virtuel d’un support, le dessin prend plusieurs formes et transforme le monde tout en se transformant avec lui. Véhicule ou réceptacle, il fait de la pratique artistique l’un des éléments d’échange entre l’individu ou la communauté et la vie.

L’exposition Rituels, répétitions, contraintes, tentations se déploie en deux volets. Le premier (15 mars –7 juin 2015) est consacré aux différentes facettes du rituel dessiné et concentre les œuvres de tous les artistes invités : Ignasi Aballí, Irma Blank, Frédéric Bruly Bouabré, Pierre Buraglio, Claude Cattelain, Hanne Darboven, dessins tantriques, Marcel van Eeden, Otelo Fabião, Carla Filipe, Henri Jacobs, Julije Knifer, Alexandre Leger, Anna Maria Maiolino, Alison Moffett, Caroline Muheim, Matt Mullican, João Onofre, Elisa Pône, Laure Prouvost, Reto Pulfer, Didier Rittener, Nil Yalter, etc.

Ces pratiques se fixent graphiquement selon des étapes dans le temps ou bien des gestes précis et obligatoires qui forment un rituel. La répétition est souvent ce qui opère le passage entre l’accident et le sens par une inscription du même geste. La contrainte, quant à elle, est l’ensemble de règles qui font d’un événement un moment symbolique. Le revers de la discipline qu’implique le rituel, autant dans sa rigidité conceptuelle que dans la volupté du rite, est la tentation: moment de doute ou envie de chaos.

Les artistes présentés développent tous une pratique liée à la répétition de motifs, de gestes, de contextes ou bien à la célébration ponctuelle des moments de passage. C’est dans l’idée de marquer un lieu de passage, de recueillement au sein du musée, que nous inviterons l’artiste suisse Reto Pulfer à investir le cabinet d’art graphique lors du deuxième volet (à partir du 27 juin). Connu pour ses tentes post-modernes réalisées en tissu teint et dessiné, célébrant à la fois le lieu, l’éphémère et les énergies de différents personnages et sentiments évoqués au sein du lieu, Pulfer créera un environnement enveloppant, un espace dans l’espace.

Visuel : Henri Jacobs, Journal n°725, Saturday 11 October 2014, exercises with the hegagon, 2014. Crayon et encre sur papier, 24×32cm. Courtesy Galerie Bernard Jordan, Paris.

http://mrac.languedocroussillon.fr/