Les Cahiers Dessinés


Halle Saint-Pierre

Du 21 janvier au 14 août 2015

Pour sa première grande exposition 2015, la Halle Saint Pierre invite les Cahiers dessinés, maison d’édition fondée par le dessinateur et écrivain Frédéric Pajak (Prix Médicis essai 2014) qui publie depuis 2002 des ouvrages consacrés au dessin, sans restriction de genre, de tous les pays et de toutes les époques : dessins de peintres, d’écrivains ou de cinéastes, dessins d’humour, de voyage,
de presse…

A l’occasion de la parution du 10e numéro de la revue publié par Les Cahiers dessinés, Martine Lusardy, directrice de la Halle Saint Pierre, et Frédéric Pajak ont sélectionné un large panorama de dessins de Victor Hugo à Bruno Schulz, d’Alechinsky à Kiki Smith, de Saul Steinberg à Chaval, Sempé, Willemn, Copi, Fred Deux, Ungerer, Tal Coat, Topor, Reiser, Unica Zürn et Vuillemin… ainsi que de créateurs d’art brut dont Louis Pons et Louis Soutter. Ainsi, près de 70 artistes se dévoilent sur près de deux siècles, dans leur subtile diversité. D’étranges liens se nouent entre des œuvres que tout semble opposer, et montrent le dessin comme langage essentiel à l’art, capable de révéler nos sentiments les plus communs comme les plus inavoués.

Le 10e numéro des Cahiers dessinés est publié à l’occasion de l’exposition dont il constitue le catalogue. Il réunit plus de 500 œuvres exposées à la Halle Saint Pierre.

LE MOT DE MARTINE LUSARDY

« Le dessinateur se réjouit de la simplicité merveilleuse de son art qui lui permet de se contenter d’une plume, d’encre de Chine et de papier. Il invente ses créatures, imagine et justifie des choses impossibles. Discipliné, il éduque pendant des années son œil, sa main et son caractère jusqu’à ce qu’il conçoive progressivement cette grâce et cette innocence céleste qui peuvent tout faire comprendre avec quasiment rien. Il ne cesse
alors de se perfectionner dans la maîtrise de son art, jusqu’à n’être qu’un jouet vivant articulé à son esprit….»
Alfred Kubin

Depuis vingt ans la Halle Saint Pierre œuvre, au carrefour de l’art brut, à parcourir et rendre compte des territoires hétérodoxes de l’art. Cette tâche passionnée et passionnante a pour but d’ouvrir des trajectoires différentes au sein d’un monde de l’art qui se parcourt sans qu’on puisse jamais le fermer ou le posséder. Cette tension vers cet Autre de l’art anime un projet artistique qui, échappant aux concepts préalablement formatés, s’inscrit dans une pensée non exclusive. C’est avec cet esprit que la Halle Saint Pierre et les éditions les Cahiers Dessinés se sont associées pour organiser une exposition célébrant le dessin comme l’accomplissement d’une aventure humaine à part entière. Dessins classiques, art brut ou dessins d’humour sont ici autant de propositions graphiques singulières qui nous séduisent, nous étonnent ou nous dérangent. Mais qu’elles fassent fi d’un savoir-faire technique, le revendiquent ou le subvertissent, elles n’œuvrent pas à servir ou opposer des courants artistiques.
Bien au contraire, elles font naître, au sein de leur pluralité, un jeu d’échos basé sur l’impératif intime de l’expérience du dessin, ouvrant un potentiel infini de résonance sémantique autant que sensible.
Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre, Co-commissaire de l’exposition

LE MOT DE FREDERIC PAJAK

Ce grand langage
Cette année 2015, les Cahiers dessinés — la collection et la revue — sont invités par la Halle Saint-Pierre à présenter une exposition d’envergure du 21 janvier à fin juillet. Près de 700 œuvres, réalisées par près de 70 artistes, y sont proposées. Cette manifestation, qui s’adresse à un très large public, coïncide avec la parution du dixième numéro de notre revue. Aussi, il nous a paru évident que celle-ci serve de catalogue à l’exposition. Et c’est l’occasion d’offrir un vaste panorama du dessin, une manière d’«état des lieux» : dessins d’aujourd’hui et d’hier, dessins d’artistes, dessins d’humoristes, dessins célèbres, dessins d’autodidactes, dessins d’inconnus. Ce qui les rassemble ici n’a aucune prétention à l’exhaustivité, ni à une théorie du dessin. Notre choix est une affaire d’affinités, justifiée par la curiosité, le goût des contrastes, l’étonnement. Attentif, le lecteur ne se perdra pas dans ce foisonnement d’images : un chemin invisible fait de méandres le conduira sans peine au cœur de ce grand langage toujours surprenant, toujours renouvelé.

Frédéric Pajak, Fondateur des Cahiers dessinés

LES ARTISTES

Pierre ALECHINSKY
François AUBRUN
Marcel BASCOULARD
BOSC
Alejandro CANALES SAENZ
James CASTLE
CHAVAL
COPI
Mélanie DELATTRE
Fred DEUX
Christian DOTREMONT
Sylvie FAJFROWSKA
Pierre FOURNIER
GEBE
Patrick van GINNEKEN dit ROMMEN
Anne GOROUBEN
Pascale HEMERY
Victor HUGO
Jean-Michel JACQUET KAMAGURKA
Marcel KATUCHEVSKI
Martial LEITER
Raphaël LONNE
Michel MACREAU
Stéphane MANDELBAUM
MICAËL
MIX & REMIX
MUZO
NOYAU
OLIVIER O. OLIVIER
Joël PERSON
Chantal PETIT
Laure PIGEON
Louis PONS
Gérald POUSSIN
Edmond QUINCHE
Jean RAINE
Hans-Georg RAUCH
REISER
El ROTO
Olivier SAUDAN
Jean SCHEURER
Pavel SCHMIDT
Bruno SCHULZ
SEMPE
Francine SIMONIN
SINE
Kiki SMITH
Anna SOMMER
Louis SOUTTER
Saul STEINBERG
Daniel STOTZKY
Pierre TAL COAT
TETSU
Gaston TEUSCHER
JosefaTOLRA
Roland TOPOR
Comte de TROMELIN
Tomi UNGERER
Felix VALLOTTON
Corinne VERET-COLLIN
VUILLEMIN
Lin WEI-HSUAN
WILLEM
Otto WOLS
Albert-Edgar YERSIN
Unica ZÜRN

http://www.hallesaintpierre.org/

http://www.lescahiersdessines.fr/